Un projet global dépassait la seule réorganisation du garage Renault à Montbard. Lors de l’inauguration de la nouvelle salle d’accueil et d’exposition du hall, Francis Orset, ­P-dg de Renault société ­commerciale automobile agent, a évoqué l’évolution nécessaire de la structure liée à « une assise financière trop faible après la crise de 2008. […] Il a fallu réduire la voilure, trouver des solutions adaptées afin de préserver l’image de la ­marque sur ce territoire, sauver l’emploi et enclencher une nouvelle dynamique de développement […] Nous avons trouvé le juste équilibre avec des espaces d’accueil et d’exposition attractifs, des ateliers aux normes actuelles ­grâce au partenariat engagé avec ­Dijon-Céréales et la ­Ville ».

Relocalisation et réaménagement

En effet, le silo, situé près de la gare, et le magasin n’étaient plus opérationnels en l’état. Pour la Ville, la démolition permettra d’envisager un nouveau projet d’aménagement urbain. Dijon-Céréales, qui ­souhaitait une relocalisation sur les terrains où le garage ­Renault est implanté, a pu, avec l’accord de la municipalité, en devenir propriétaire. Le magasin de produits agricoles sera, ainsi, aménagé dans un bâtiment inutilisé du garage Renault.

Laurence Porte, maire de Montbard, a expliqué : « Le scénario du pire aurait été que tout parte, que le garage ferme et que l’emploi ne soit pas maintenu. C’est une ­bonne décision pour tout le monde ».

Marc Patriat, président de ­Dijon-Céréales, de poursuivre : « Nous avions besoin d’un nouveau silo. Cet accord est l’opportunité d’un réaménagement en lien avec nos besoins ». Enfin, Alexis Boutard, directeur régional de la marque Renault, et Bernard Guyot, ­concessionnaire en Côte-d’Or et à Montbard, se sont réjouis que « la marque soit ainsi pérennisée, son image valorisée ».